Vous avez maintenant la possibilité de vous offrir la maison de vos rêves mais pour cela vous devez d’abord vendre un bien existant ? Confiez cette vente à une agence immobilière qui prendra en compte vos intérêts et les défendra sur le marché.

Mais que faut-il savoir avant de signer un contrat de mandat de vente avec une agence immobilière ?

Découvrez dans cet article les tenants et les aboutissants pour toute signature d’e mandat.

Qu’est-ce qu’un mandat de vente d’une agence immobilière ?

Un mandat de vente est le contrat établi entre le propriétaire d’un bien immobilier (le mandant) avec un professionnel de l’immobilier (le mandataire) : le mandat autorise l’agence à commercialiser le bien, et permet d’établir noir sur blanc les bases de la collaboration. C’est ce document qui encadre juridiquement le partenariat entre une agence et un vendeur.

Quelles sont les grands titres que doit contenir un contrat de mandat de vente ?

Plusieurs éléments sont à définir dans un contrat de mandat de vente entre le propriétaire d’un bien et l’agence immobilière qui en aura la charge. Dans ce contrat doit être stipulé :

–         Les coordonnées du vendeur

Il regroupe les coordonnées du propriétaire et dans le cas où il s’agirait de plus d’une personne, les coordonnées de toutes les personnes impliquées, comme par exemple lors d’une indivision.

–         Les coordonnées de l’agent en charge

Cela regroupe les coordonnées de la personne qui sera en charge du dossier. Que cela soit un indépendant ou un agent exerçant dans une agence immobilière. Le plus important est que celui-ci dispose de la carte stipulant qu’il est agent immobilier et que ses coordonnées ou celles de l’agence soient sur le mandat.

–         La désignation des biens à mettre en vente

Il s’agit ici de l’adresse des biens, des éventuels numéros de lots, d’une description claire et nette des biens sans oublier les annexes.

–         Les frais d’agences

Il s’agit ici du montant que devra percevoir l’agent contre les services qu’il offrira, qui sera précisé dans le mandat et qui ne lui sera reversé qu’après la vente immobilière définitive du bien après la signature chez le notaire.

–         Le prix de bien à mettre en vente

C’est le prix auquel le propriétaire est prêt à céder son bien. Un prix qu’il ne faut ni surévaluer et encore moins sous-évaluer sous peine de se voir payer une pénalité.

–         La durée du mandat de vente

C’est la durée nécessaire pour la vente du bien qui sera convenu entre le propriétaire et l’agence ; au bout d’une durée de 3 mois incompressibles, le mandat peut être prolongé ou résilié.

–         Les moyens à mettre en œuvre par l’agence

Il s’agit des engagements de l’agence pour optimiser la vente et obtenir des résultats.

 

Quels sont les différents types de mandats proposés par les agences immobilières ?

Il existe 3 types de mandat ; en fonction de votre présence sur le secteur, du degré d’implication souhaité, et du nombre de partenaires souhaité, chaque mandat présente ses avantages.

–         Le mandat de vente simple

Le propriétaire peut dans ce cas choisir de mandater plusieurs agences, et choisir de le vendre par lui-même de particuliers à particuliers. Cela confère au vendeur une plus grande liberté d’action, mais cela multiplie aussi les interlocuteurs. Cela signifie aussi que les agences et le vendeur travaillent en concurrence, chacune de leur côté, ce qui peut compliquer la communication et transmission d’informations. C’est un mandat qui conviendra à des vendeurs frileux de l’engagement, et souhaitant rester impliqués au maximum sur le projet.

–         Le mandat de vente semi-exclusif

Avec ce type de mandat, le vendeur s’autorise à vendre le bien par lui-même notamment par le biais du bouche-à-oreille, mais confie le bien à une seule agence pour augmenter ses chances de succès ; c’est un bon système pour les vendeurs qui souhaitent conserver un certain rôle dans la vente de leur bien, sans multiplier les agences/interlocuteurs.

–         Le mandat de vente exclusif

C’est la solution idéale pour ceux qui ne veulent pas s’occuper techniquement et administrativement de la vente de leur bien ; le vendeur délègue la vente de son bien à des professionnels, tout simplement. L’agence immobilière choisie est seule habilitée à vendre le bien du propriétaire et ce dans le temps imparti qui a été notifié dans le mandat de vente dans la partie durée du mandat de vente qui est généralement de 3 mois. Le mandat de vente exclusif est incontestablement la solution la plus sûre afin de parvenir rapidement à une vente : un discours fort et unique sur un bien a plus de poids sur le marché.

Sans compter que ce type de partenariat gagnant-gagnant est très motivant pour l’agence en charge qui va déployer des moyens techniques et humains pour aboutir au succès de la transaction.

Dans les 3 cas, le mandat de vente, très encadré, permet d’augmenter les chances de succès. La rémunération n’est dûe qu’en cas de succès de la transaction, et vous retrouvez votre totale liberté à l’issue des 3 mois incompressibles établis dans tout mandat. C’est donc finalement peu engageant, alors pourquoi s’en priver ? À vous de choisir la formule qui vous conviendra le mieux !

Qui se cache derrière ce masque ?😷

Grenoblois d’un jour ou de toujours, vous avez forcément déambulé dans les allées de la roseraie du Jardin de Ville, face à l’ancien hôtel particulier du duc de Lesdiguières (l’actuelle bibliothèque) !

Mais savez-vous à qui appartient ce modelé puissant qui laisse apparaître des muscles saillants ?

Cette imposante statue de bronze représente le héros de la mythologie Hercule ! Elle évoque notamment deux des 12 travaux imposés par la déesse Junon à ce demi-dieu :

– tuer le lion de Némée, Dont la dépouille s’enroule autour de sa jambe et retombe à ses pieds,
– Voler les pommes d’or du jardin des Hespérides qu’il tient ici dans sa main gauche.

Œuvre anonyme de la Renaissance italienne, la statue a été transportée à Grenoble et achetée par les Consuls en 1719, où elle est restée au même emplacement jusqu’en 1989, quand elle tomba de son socle en raison d’une usure extrême…
Une fois restaurée, l’originale a pris place dans les collections du musée de Grenoble. Deux copies se trouvent actuellement au Jardin de Ville (depuis 1996), et dans le parc du château de Vizille (depuis 2008) !

Vous n’êtes pas satisfait de votre boulot ? Vous aimeriez avoir un second revenu ? Vous souhaitez investir dans le domaine de l’immobilier mais ne savez pas par quoi commencer ? Pourquoi ne pas rentrer dans le secteur du marché de la location meublée ? Investissez dans un bien immobilier et plus précisément en LMNP en devenant propriétaire d’un logement dans les différentes résidences qui sont à votre disposition.

Trouvez ici quelques notions par rapport à un investissement en LMNP avant de vous lancer dans l’aventure.

 

Qu’est-ce qu’un investissement en LMNP ?

En tant que nouvel investisseur dans le secteur de l’immobilier, investi en LMNP (Loueur Meublée Non Professionnel) est l’une des meilleures solutions. En plus de vous permettre de gagner un complément de revenus en plus de votre travail, il vous permet de vous composer un patrimoine immobilier de valeur.

 

Comment fonctionne un investissement en LMNP ?

Un investissement en LMNP (Loueur Meublée Non Professionnel) consiste à acquérir un bien ou un appartement dans une résidence qui existe déjà ou simplement qui est en construction afin de le mettre plus tard en location meublée. Dès que ce bien ou appartement est meublé et prêt, il est mis en location et est géré par des professionnels qui sont appelés « des exploitants ou des gestionnaires» qui ont signé un bail commercial avec l’investisseur ce qui permet à celui-ci de profiter d’une défiscalisation.

L’exploitant étant devenu le locataire de l’investisseur, reverse à la fin de chaque trimestre un loyer dont le montant avait au préalable été déjà fixé.

Un contrat de bail commercial qui donne toute autorité à l’exploitant de gérer en toute autonomie la résidence de services qui peut être des résidences étudiantes, les résidences sénior, les résidences de tourisme ou les EPHAD.

 

Quels sont les différents avantages d’un investissement en LMNP ?

Plusieurs avantages fiscaux sont à noter lors d’un investissement en LMNP qui peut être :

–         La récupération de la TVA

Investi dans des résidences meublées en résidence de services permet à l’investisseur au bout de 6 mois maximum de pouvoir récupérer la TVA qui est introduite dans son prix d’achat et qui est possible lorsque la résidence fournit les services suivants : de linge de maison, l’accueil, le service du petit déjeuner et le service du nettoyage des logements.

–         Les avantages fiscaux

Pour cet avantage, l’investisseur peut profiter de l’ARD qui est l’Amortissement Réputé Différé. Ce qui signifie que ces revenus générés ne sont pas considérés comme fonciers et sont imposables aux Bénéfices Industriels et Commerciaux (BIC). Et si le BIC est imposable au régime réel, l’investisseur pourra bénéficier d’un amortissement qui lui permettra de ne pas payer d’impôts supplémentaires pendant une durée allant de 20 à 25 ans.

–         Une sécurité des revenus engendrés grâce au contrat de bail commercial

Le contrat de bail commercial est un document en bonne et due forme entre l’exploitant et le propriétaire avec les différentes notifications. De ce fait, il contient la périodicité du paiement du loyer, mensuellement, par trimestre ou semestre, les conditions de révision du loyer et les différentes charges attribuées au propriétaire et à l’exploitant.

Une précaution qui profite grandement au propriétaire qui pourra récupérer ses gains au bout de la durée préétablie, que l’exploitant ait trouvé ou non de locataire à qui le louer.

–         Une très bonne réduction d’impôt

En tant qu’investisseur en LMNP, bénéficié et sous certaines conditions à respecter d’une réduction des impôts qui peuvent aller jusqu’à 11% du montant que vous avez investi si c’est dans le cas du dispositif CENSI-BOUVARD.

 

Quelles sont les charges à déduire en LMNP ?

En tant que Loueur Meublé Non Professionnel, vous aurez à choisir entre régimes qui vous seront proposés à savoir le régime de l’abattement forfaitaire et le régime réel.

–         Le régime de l’abattement forfaitaire

Vous pouvez aisément bénéficier de ce régime si et seulement si vos recettes ne dépassent pas 70.000€ par an et si votre appartement ou maison est classé meublé de tourisme, ne pas dépasser 170.000€. Grâce à ce régime, vous bénéficiez également d’un abattement forfaitaire de 50% qui est appliqué par l’Administration fiscale après que vous ayez déclaré vos recettes.

–         Le régime réel

Dans ce régime, vous pouvez prendre en compte les charges réelles des biens que vous louez dont l’amortissement et ce lorsque vos recettes annuelles sont inférieures à 70.000€. Mais lorsque vos charges dépassent les 70.000€, le régime réel est appliqué immédiatement.

Plusieurs charges sont déductibles lors d’un investissement en LMNP en régime réel si elles sont bien évidemment amorcées dans l’intérêt de l’exploitation du local et disposent d’une pièce justificative comptable. Parmi ces charges nous avons :

–         La taxe foncière,

–         Les différents frais de travaux tels que la réparation, les entretiens pour mettre à neuf ou améliorer,

–         Les charges qui sont liées à l’amortissement du bien et du mobilier,

–         Les primes d’assurance qui comprend l’assurance loyer impayé ou encore celui du propriétaire non occupant,

–         Les charges de copropriété,

–         Les honoraires qui sont versés à certaines personnes,

–         Les intérêts d’emprunts.

 

Quelles sont les villes où on peut facilement investir en LMNP ?

Avec le nombre de demandes de logement qui augmente ou les nombreux étudiants et même ceux des autres pays qui viennent en France, il est plus que souhaitable d’investir dans l’immobilier et plus encore dans les résidences étudiantes. Vous souhaitez investir dans un LMNP mais ne savez pas par où commencer ? Il est possible de le faire et ce dans les nombreuses villes de la France.

Ainsi vous pouvez facilement en tenant compte de la qualité des formations choisies, des conditions de vie ou encore du cadre de vie et du grand nombre d’étudiants envisager investir en LMNP dans des résidences étudiantes dans les villes telles que :

–         Paris,

–         Strasbourg,

–         Lille,

–         Bordeaux,

–         Nantes,

–         Rennes,

–         Lyon,

–         Nice,

–         Rouen,

–         Nancy,

–         Toulouse,

–         Montpellier,

–         Aix-Marseille,

–         Clermont-Ferrand,

–         Grenoble