Vous avez maintenant la possibilité de vous offrir la maison de vos rêves mais pour cela vous devez d’abord vendre un bien existant ? Confiez cette vente à une agence immobilière qui prendra en compte vos intérêts et les défendra sur le marché.

Mais que faut-il savoir avant de signer un contrat de mandat de vente avec une agence immobilière ?

Découvrez dans cet article les tenants et les aboutissants pour toute signature d’e mandat.

Qu’est-ce qu’un mandat de vente d’une agence immobilière ?

Un mandat de vente est le contrat établi entre le propriétaire d’un bien immobilier (le mandant) avec un professionnel de l’immobilier (le mandataire) : le mandat autorise l’agence à commercialiser le bien, et permet d’établir noir sur blanc les bases de la collaboration. C’est ce document qui encadre juridiquement le partenariat entre une agence et un vendeur.

Quelles sont les grands titres que doit contenir un contrat de mandat de vente ?

Plusieurs éléments sont à définir dans un contrat de mandat de vente entre le propriétaire d’un bien et l’agence immobilière qui en aura la charge. Dans ce contrat doit être stipulé :

–         Les coordonnées du vendeur

Il regroupe les coordonnées du propriétaire et dans le cas où il s’agirait de plus d’une personne, les coordonnées de toutes les personnes impliquées, comme par exemple lors d’une indivision.

–         Les coordonnées de l’agent en charge

Cela regroupe les coordonnées de la personne qui sera en charge du dossier. Que cela soit un indépendant ou un agent exerçant dans une agence immobilière. Le plus important est que celui-ci dispose de la carte stipulant qu’il est agent immobilier et que ses coordonnées ou celles de l’agence soient sur le mandat.

–         La désignation des biens à mettre en vente

Il s’agit ici de l’adresse des biens, des éventuels numéros de lots, d’une description claire et nette des biens sans oublier les annexes.

–         Les frais d’agences

Il s’agit ici du montant que devra percevoir l’agent contre les services qu’il offrira, qui sera précisé dans le mandat et qui ne lui sera reversé qu’après la vente immobilière définitive du bien après la signature chez le notaire.

–         Le prix de bien à mettre en vente

C’est le prix auquel le propriétaire est prêt à céder son bien. Un prix qu’il ne faut ni surévaluer et encore moins sous-évaluer sous peine de se voir payer une pénalité.

–         La durée du mandat de vente

C’est la durée nécessaire pour la vente du bien qui sera convenu entre le propriétaire et l’agence ; au bout d’une durée de 3 mois incompressibles, le mandat peut être prolongé ou résilié.

–         Les moyens à mettre en œuvre par l’agence

Il s’agit des engagements de l’agence pour optimiser la vente et obtenir des résultats.

 

Quels sont les différents types de mandats proposés par les agences immobilières ?

Il existe 3 types de mandat ; en fonction de votre présence sur le secteur, du degré d’implication souhaité, et du nombre de partenaires souhaité, chaque mandat présente ses avantages.

–         Le mandat de vente simple

Le propriétaire peut dans ce cas choisir de mandater plusieurs agences, et choisir de le vendre par lui-même de particuliers à particuliers. Cela confère au vendeur une plus grande liberté d’action, mais cela multiplie aussi les interlocuteurs. Cela signifie aussi que les agences et le vendeur travaillent en concurrence, chacune de leur côté, ce qui peut compliquer la communication et transmission d’informations. C’est un mandat qui conviendra à des vendeurs frileux de l’engagement, et souhaitant rester impliqués au maximum sur le projet.

–         Le mandat de vente semi-exclusif

Avec ce type de mandat, le vendeur s’autorise à vendre le bien par lui-même notamment par le biais du bouche-à-oreille, mais confie le bien à une seule agence pour augmenter ses chances de succès ; c’est un bon système pour les vendeurs qui souhaitent conserver un certain rôle dans la vente de leur bien, sans multiplier les agences/interlocuteurs.

–         Le mandat de vente exclusif

C’est la solution idéale pour ceux qui ne veulent pas s’occuper techniquement et administrativement de la vente de leur bien ; le vendeur délègue la vente de son bien à des professionnels, tout simplement. L’agence immobilière choisie est seule habilitée à vendre le bien du propriétaire et ce dans le temps imparti qui a été notifié dans le mandat de vente dans la partie durée du mandat de vente qui est généralement de 3 mois. Le mandat de vente exclusif est incontestablement la solution la plus sûre afin de parvenir rapidement à une vente : un discours fort et unique sur un bien a plus de poids sur le marché.

Sans compter que ce type de partenariat gagnant-gagnant est très motivant pour l’agence en charge qui va déployer des moyens techniques et humains pour aboutir au succès de la transaction.

Dans les 3 cas, le mandat de vente, très encadré, permet d’augmenter les chances de succès. La rémunération n’est dûe qu’en cas de succès de la transaction, et vous retrouvez votre totale liberté à l’issue des 3 mois incompressibles établis dans tout mandat. C’est donc finalement peu engageant, alors pourquoi s’en priver ? À vous de choisir la formule qui vous conviendra le mieux !